Pensionnat Fuku
Hey toi! Viens vite nous rejoindre! On est bien 8D
Très bien..... *ronronne*

Days go by.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Days go by.

Message par Abby Kristiensen le Lun 28 Oct - 13:29

« Il est des êtres qui ne peuvent pas supporter la réalité douloureuse et se glissent dans un monde imaginaire, se perdent dans leur rêve intérieur où le tranchant du scalpel de la douleur est émoussé, voire inexistant. » Goce Smilevski.

« FICHE D'IDENTITEE »
♦♦ NOM :: Kristiensen.
♦♦ PRÉNOM :: Abby.
♦♦ AGE :: 15 ans.
♦♦ DATE DE NAISSANCE :: 10 Mai 1998.
♦♦ ORIENTATION :: Hétérosexuelle.
♦♦ NATIONALITÉ :: Irlandaise.
♦♦ GROUPE :: Etudiante.
« DERRIERE L'ORDI »
♦♦ PRENOM :: Genia.
♦♦ AGE :: 16 ans.
♦♦ OU TU AS CONNUS LE FOW ? :: Sur l'Internat Akihide.
♦♦ CODE DU RÈGLEMENT :: Validé par Jude !
♦♦ DES COMMENTAIRES ? :: PREUUUUM'S !
♦♦ AVATAR :: On sait pas trop.

« Caractère »
Abby n'est pas compliqué. C'est une fille simple et agréable. Elle prend les choses avec facilité, ne porte que peu de jugement sur les gens et accepte tout le monde tel qu'ils sont. Elle n'a pas non plus des goûts très complexes ; elle mange de tout, et s'habille aussi austèrement. En somme, elle a besoin de peu de choses. Grande fan de littérature, elle lira tout et n'importe quoi, même les notices et les modes d'emploi !
Malgré tout, Abby est très féminine, mais ce qui fait sans doute tout son charme est son naturel. Elle ne se cache derrière aucune facade, à part peut-être celle du sourire. C'est dans sa nature, faire passer les autres avant elles, et presque s'oublier. Elle est trop gentille ? Oui, elle l'est, et c'est sans doute ça son plus gros défaut. Peut-être que si, quelques fois, elle avait fait preuve de plus de caractère, elle aurait été différente, plus forte aussi. C'est une sensible refoulée. Pas une rebelle comment ils le sont généralement. Juste une jeune fille, rentrée dans l'adolescence depuis peu et qui a dû mal à gérer ses émotions. Et qui pense que la meilleure solution est encore de tout garder pour elle.
« Physique »
Endossant fièrement un beau petit mètre soixante-sept, elle s'est développée assez rapidement. D'admirables formes, une assez forte poitrine, de longues jambes, l'ensemble est plutôt franchement pas mal. Abby a toujours eu de longs cheveux lisses d'une tendre couleur cendrée qu'elle laisse la plupart du temps détachés. Lui arrivant au bas du dos, elle préfère ne pas les laisser dépasser cette longueur.
Faites attention à ne pas vous perdre dans ses yeux azurés ; comme le ciel, quand on lève bien la tête et qu'on s'y plonge, on a dû mal à en décrocher le regard. Les prunelles d'Abby vous feront le même effet, à coup sûr.
Elle porte la plupart du temps de longues robes ou de longues jupes, de couleurs assez claires mais neutres ; du gris, du marron, du beige, et lâche rarement ses converses. Elle ne porte ni de boucles d'oreilles, ni de collier, ni de bagues, ni de bracelets. Pour Abby, l'essentiel ne réside pas dans l'apperence, à laquelle, d'ailleurs, elle ne fait que très peu attention, sans pour autant se négliger elle-même.
« Histoire »
Abby est née dans une famille assez largement ouverte d'esprit ; un père psychanalyste et une mère musicienne. Ils ne manquaient de rien, et vivaient tranquillement leur vie dans une petite maison à Dungarvan. Mais malgré que sa mère ai essayé de lui inculquer l'art de la musique, la petite ne s'intéressait que peu à ça, et passait la plupart de son temps dans le bureau ou la bibliothèque de son père, à lire tout ce qui lui passait par la main, sans forcément comprendre. Tout se passait pour le mieux, les parents d'Abby envisageait même d'avoir un autre enfant, chose qui réjouit plus que tout la gamine.

Mais un jour, un étrange patient vint voir son père. Enfin, étrange, ils l'étaient tous ! Aussi, il ne fît pas vraiment attention à ses dires, et ses menaces, qui s'avéraient personnelles. Et là fût l'erreur de sa vie. Ce dangereux homme qui, en partant de la dernière séance, avait demandé au père d'Abby ce que ça lui ferait "s'il tuait sa femme", ne lui avait rien répondu et l'avait laissé partir. Quelques jours après, il comprit vraiment ce que ça faisait que d'avoir sa femme tuée. Etranglée par une corde de piano.

Abby avait alors déjà treize ans lorsque son père, toujours cinq ans après les faits, n'arrivaient pas à tourner la page. Faire un deuil n'était jamais facile, mais pour lui, c'était encore pire. Parce qu'il s'en voulait personnellement. Et nombreux ont été ceux qui lui ont dit qu'il ne la fera pas revenir, et que maintenant, il serait temps de continuer d'avancer ; tourner entièrement la page, personne ne le lui demandait, mais au moins continuer à lire. Il était persuadé qu'il ne trouverait pas le repos, et que ses cauchemars n'arrêteront pas de le hanter tant qu'il ne se sera pas "rattrappé". Mais rattrappé de quoi ? D'avoir laissé sa femme mourir ? Comment aurait-il pu savoir que ces menaces-là en particulier étaient différentes des autres ? Ne pouvant plus continuer ainsi son métier et n'y arrivant surtout pas, il trouva pour seul refuge ce qu'on appelle le profiling dans la police. L'art d'établir un portrait psychologique d'un meurtrier en fonction de ses actes. Le seul endroit où on voulait encore à peu près de lui. Peu à peu, avec son nouveau boulot, il commença à délaisser sa fille, Abby, qui dût se débrouiller seule de plus en plus. Parfois, sur une enquête, il lui arrivait de s'absenter deux jours, comme deux semaines. On l'appellait à des endroits de plus en plus éloignés. Dans d'autres pays. Abby ne passait même plus en seconde ; elle ne savait juste plus si elle avait encore une quelconque place dans la vie de cet homme qui lui devenait de plus en plus étranger.

Après avoir fait une première tentative de suicide, elle s'était repliée sur elle-même et avait d'abord pensé que la religion pouvait l'aider. Mais rien ne marchait. Son père, évidemment, n'était au courant de rien de tout ça. Finalement, elle lui demanda de la placer dans un pensionat et c'est ainsi qu'elle se retrouva à Fuku, toujours aussi seule et sans plus de repères qu'avant.


C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E


avatar
Abby Kristiensen

Messages : 20
Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

Re: Days go by.

Message par Jude Mccry le Lun 28 Oct - 14:27

Bienvenue mais, hum ! > <
Pour ton avatar, j'aimerais que tu prenne un personnage précis pour que l'on puisse le mettre dans le bottins des ava~ ( Sur Zerochan il y a un choix énorme de personnage et de belles images ! )

Je valide le code et tu me dit lorsque c'est bon pour ton perso !
avatar
Jude Mccry

Messages : 21
Date d'inscription : 21/10/2013
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

Re: Days go by.

Message par Abby Kristiensen le Lun 28 Oct - 23:43

Merci, et désolée, j'avais pas vu le truc comme ça..

Voilà, j'ai changé et c'est Hungary, de Axis Powers: Hetalia !
avatar
Abby Kristiensen

Messages : 20
Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

Re: Days go by.

Message par Oscar Ravelyn le Mar 29 Oct - 0:38

Bienvenue =3

J'aime beaucoup son caractère qui ma fois... est bien intéressant. Gentille et douce.... J'adore *~*
Pour son physique, Abby me semble plutôt... très bien faite à ce que vois /o
Et enfin pour son histoire, une histoire bien triste que voilà. Un peu trash la mort de sa mère... mais tellement triste. Pour sa tentative de suicide, je ne m'y attendais pas .__.

Bref'! Je te souhaite la bienvenue et je t'invite à faire de beaux rps parmi nous =3
J'ajoute ta couleur~



avatar
Oscar Ravelyn
Admin

Messages : 61
Date d'inscription : 25/08/2013
Age : 21
Localisation : Dans une boite~

http://pensionnatfuku.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Days go by.

Message par Abby Kristiensen le Mar 29 Oct - 0:52

Meerci ! :3

Huhu, oui, c'est exactement elle. Elle est pas mal foutue, effectivement.. [;
C'est un peu triste, effectivement, mais quand on est psychanalyste et qu'on fréquente des personnes un peu dérangées à longueur de journée, au final, on peut s'attendre à tout.
Et qui te dit qu'il y en a eu qu'une.

Enfin, encore merci, et oui, j'en suis sûre ! ♥
avatar
Abby Kristiensen

Messages : 20
Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

Re: Days go by.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum